cap-sur-le-terroir-champenois

Cap sur le terroir champenois

29 nov. 2021 • 3 mins
user_profile_image_650
Assistante chef de projet

Mesdames, Messieurs, bonjour et bienvenue à bord du Grappers380 à destination des terroirs champenois. Notre vol prévoit plusieurs escales à travers la région. Beau temps sur le trajet avec quelques turbulences prévues si vous abusez du Champagne. Décollage imminent, attachez vos ceintures !

Annonce du commandant de bord

Avant notre première escale, petite parenthèse sur l’histoire du terroir en Champagne. Les vins de Champagne sont mondialement connus, je ne vous apprends rien. Mais que connaissez-vous de leur terroir ?

Minute culture : la création du vignoble champenois remonte au début de notre ère, mais c’est seulement en 1927 que l’AOC Champagne, délimitée géographiquement, voit le jour.

La Champagne bénéficie d’un climat septentrional et d’une double influence climatique : océanique et continentale. En clair, cela signifie que ses conditions climatiques, son sous-sol et ses coteaux en font un terroir unique, qui donne aux vins de Champagne un caractère inimitable.

Zone de turbulences 

Merci de rester assis et d’attacher vos ceintures, nous allons traverser une zone de turbulences due aux 3 climats champenois.

Sortez les doudounes, le courant d’air frais que vous sentez est causé par le climat septentrional. En fait, la Champagne se situe à la limite Nord de la culture de la vigne. C’est ce qui confère la fraîcheur et la finesse aux vins.

Vous avez prévu le parapluie ? Tant mieux, car la Champagne est également sous la double-influence des climats océanique et continental. Traduction ? Ces climats apportent de l’eau en quantité régulière, de la douceur en été et du gèle en hiver.

Trajectoire de vol

L’heure de notre première escale est arrivée. Cap sur le Sud d’Épernay pour découvrir la Côte des Blancs, qui s’étend sur 15km. Sur ce terroir, le sol est essentiellement constitué de calcaire. Son sous-sol est un véritable réservoir d’eau et de chaleur. Pour notre plus grand plaisir, le chardonnay s’y plait beaucoup et a donné son nom à la « Côte des Blancs », où l’on produit majoritairement des champagnes Blancs de Blancs – merci Captain Obvious !

Reprenons de l’altitude pour nous rendre dans la Montagne de Reims. Comme son nom l’indique, c’est un véritable petit relief « montagneux » et couvert de forêts entre Reims et Épernay. C’est un terroir très qualitatif et de nombreux grands crus et premiers crus y sont produits. Les coteaux sont plantés dans un sol composé d’argiles, de marnes et de calcaires. Cette diversité des terroirs apporte de la typicité au vin. Le cépage de prédilection est le Pinot Noir.

Redescendons vers la Vallée de la Marne, un vignoble planté sur deux rives. Les coteaux sont exposés plein Sud sur un versant de la vallée et plein Nord sur l’autre. Sur ce terroir, les vignes sont plantées sur un sol calcaire mais également argilo-marneux. Dans la Vallée de la Marne, le vigoureux Meunier s’adapte le mieux aux conditions climatiques.

Dernière escale, avec quelques turbulences dans la Côte des Bar, une région souvent touchée par le gel. Les pieds de vignes sont plantés sur des sols de marnes, de calcaires et d’argiles. Ce terroir bénéficie d’un climat type tempéré-océanique et semi-continental. Dans cette région, le fameux Rosé des Riceys est produit. Une manière unique d’élaborer le rosé, au goût bien particulier (à découvrir absolument ici) ! 

Mesdames, Messieurs, en vue de notre atterrissage nous vous invitons à regagner vos sièges et à attacher vos ceintures. Nous espérons que le vol s’est bien passé et de vous revoir prochainement sur notre compagnie Grappers.