champagne-monmarthe-au-coeur-de-ludes

Champagne Monmarthe, au coeur de Ludes

29 nov. 2021 • 6 mins

Hello la Grappers Community,

Cette semaine encore, la rédac’ s’est pliée en quatre pour vous dénicher les « Champagne Shapers » les plus cools du moment. Tabouret sous le bras, direction Ludes pour un échange hyper convivial avec Gauthier Monmarthe. Avec sa carrure de quarterback américain, son charme à la française et sa maturité d’expression, ce talentueux vigneron d’1m93 a tout pour plaire. On vous dévoile pourquoi en 5 points.

#1 – Il sait ce qu’il veut

Sur les bancs de l’école, quand ses camarades se rêvaient avocat, astronaute ou médecin, lui savait déjà qu’il voulait devenir vigneron.

« Dès l’âge de 5 ans, j’adorais observer mon père rogner la vigne dans son tracteur Bobard bleu. Un jour, il m’a pris sur ses genoux et m’a expliqué en quoi son job consistait. Malgré les 300 ans d’histoire dont j’allais hériter et la pression que ça allait impliquer au quotidien, j’ai quand même signé car j’ai la chance d’être très bien entouré ! Reprendre les rênes d’un Domaine établi depuis 6 générations et pouvoir y insuffler sa propre vision, c’est quand même une très très belle aventure ».

#2 – Il a l’esprit de famille

Il faut dire que Gauthier a grandi au sein d’un foyer soudé et aimant qui lui a appris à faire attention aux autres. Il n’y a qu’à jeter un œil à leur univers pour le comprendre. Chez les Monmarthe, les liens, l’entraide et l’humain ont toujours primé. En poussant les portes de son portail, le jeune vigneron nous explique la symbolique qu’il associe à ce geste.

« C’est représentatif de notre ouverture sur le monde, de notre ouverture sur l’avenir et de notre ouverture d’esprit. Mes parents nous ont appris à avoir le goût des Autres et ils nous le rendent bien. Il y a 70 ans, un de nos clients a célébré son mariage au Champagne Monmarthe. Aujourd’hui, il baptise sa petite-fille avec nos vins. Je trouve ça chouette d’être le vin qui fédère les familles et invite les gens à se (re)connecter les uns aux autres ».

Smartphone à la main, vous connaissez notre sens aigu de l’observation, nous lui demandons ensuite ce que le filigrane en arrière-plan sur leur site web signifie. « C’est un clin d’œil à nos liens familiaux : les présents, les absents, les ascendants et les descendants. 6 générations me précèdent. Elles ont, chacune à leur façon, joué un rôle dans l’histoire du Domaine » nous répond-t-il.

#3 – Il aime valoriser son terroir

Après Angers et Bordeaux, où il a fait ses armes lorsqu’il était étudiant, Ludes est aujourd’hui devenu son terrain de jeu. « Nous possédons 17 hectares de vignes en Premier Cru, en plein cœur de la Montagne de Reims, à flanc de coteau du Parc naturel de Champagne. Sur ces 22 parcelles certifiées HVE, nous cultivons les 3 cépages traditionnels et nous commercialisons actuellement 9 Cuvées. Des vins d’assemblages et des vins de terroir ».

Pour mettre le terroir de Ludes en lumière, la Maison proposera dès janvier 2022 un coffret trilogie de 3 lieux-dits : « Les Grimpants », un Blanc de noirs, « Le Mont-Joyeux », un Blanc de blancs 2015 et « Le Nid d’Agace », un Extra-Brut Millésime 2014.

Depuis 2015, elle est également propriétaire du Champagne Doré, une Maison de 4 hectares qui abrite une parcelle clos de mur de 55 ares. La Cuvée qui en émane, le Clos A.Doré, est un Blanc de blancs parcellaire, dosé en Extra-Brut qui a passé 10 ans en cave. Il n’en existe que 1920 bouteilles…

#4 – Il incarne le partage à l’état pur

« J’ai la culture des grands crus. J’adore organiser des super apéros avec les copains et leur faire découvrir ma grande passion. Prendre le temps de discuter, de partager, de rire et de créer de vrais liens est essentiel à mes yeux. D’ailleurs, il est temps de passer à la dégustation ! ».

Lovées dans le canapé de leur salon, nous faisons alors la connaissance des 3 autres membres du clan Monmarthe : Sandrine, Jean-Guy et Justine, la sœur de Gauthier. Chacun a tenu à nous faire déguster sa Cuvée fétiche et à nous parler du mindset qui lui est associé.

#5 – Much more than wines

Gauthier nous a d’abord proposé de découvrir « Secret de Famille », une Cuvée dont les hommes Monmarthe se partagent le secret depuis 6 générations. Ce vin aime les grandes retrouvailles familiales, les couples amoureux, les déjeuners dominicaux et les soirées en petit comité.

Jean-Guy nous a ensuite dévoilé « Privilège », son ode à la vie. Ce Champagne célèbre l’existence, le temps qui passe et l’accomplissement de l’être : un contrat signé, un projet concrétisé, un rêve de gosse réalisé, les grandes réussites, les petites fiertés. Tout ce qui peut nous faire vibrer, nous élever ou nous aider à cheminer.

Puis, Sandrine nous a partagé son « Coup de Cœur ». Cette Cuvée est une invitation à célébrer tous les coups de cœur de la vie : les jolies choses, les beaux sentiments et les belles rencontres. En bref, tout ce qui nous émerveille et nous invite à faire une pause dans nos quotidiens effrénés.

La pétillante Justine a clos ce grand moment de partage avec son « Rose de Ludes ». Un Champagne destiné à celles et ceux qui cultivent la douceur de vivre et l’envie d’être ensemble. Ce vin adore les ambiances spontanées, les atmosphères pleines de gaieté, les rythmes endiablés, la féminité assumée, les terrasses ensoleillées et les paysages enneigés.

Vous l’aurez compris, à la rédac’, nous sommes complètement séduites par leur approche du bonheur et leur philosophie de vie. Cheers !

Go behind the cover...

Un mantra qui te parle ?

Etre heureux avec ce que l’on a, tout en travaillant pour ce que l’on on veut.

Une de tes plus grandes fiertés ?

Etre vigneron indépendant. De la vigne à l’export, chaque étape est parfaitement maîtrisée et tout géré au même endroit. Un luxe.

Est-ce que ta sœur, dernier pilier de la Maison, te ressemble ?

Je suis très attaché à mon terroir natal. Justine préfère parcourir le monde. Paris, Londres, New-York, c’est une citadine qui adore voyager. Nous sommes très différents mais vraiment complémentaires. Elle aura toujours sa place sur le Domaine si elle a un jour envie de me rejoindre.

Quand tu n’es pas vigneron, comment occupes-tu ton temps ?

Je m’emploie à tenter de trouver un bon équilibre vie pro vie perso. J’aime bien aller taper le ballon au stade, je suis un grand supporter de l’OM. Il y a une énergie très particulière qui flotte dans les rues de la ville et le cœur de ses habitants.

Ton rêve le plus fou ?

Quitte à vous décevoir, j’aspire à une vie simple. Je me souhaite d’avoir la même vie que mon père et mon grand-père. Ils ont épousé l’élue de leur cœur et se sont accomplis à travers leur métier.