dans-les-backstages-de-la-maison-louis-de-sacy

Dans les backstages de la Maison Louis de Sacy

29 oct. 2020 • 7 mins

Un échange décoiffant avec Yaël et Jonathan Sacy, 2 « rule breakers » comme on les aime en Champagne.

L’histoire ne dit pas si le frère et la soeur ont hérité de la personnalité détonante de leur illustre aïeul Louis de Sacy, mais dès les premiers échanges, je sais déjà que j’ai en face de moi deux sacrées personnalités. Quand je leur demande quelle est leur plus belle qualité, lui me répond « ma soeur » et elle « mon frère » ! Le ton de l’interview est donné et la complicité du duo me met d’emblée à l’aise. L’échange est spontané, coloré et m’offre un bel aperçu de cette nouvelle génération de vignerons champenois opiniâtre, prête à bousculer les codes et porteuse de messages forts.

« La logique vous mènera d'un point A à B. L'imagination vous mènera partout » - Einstein

Petits, l’un voulait devenir savant fou, l’autre archéologue. Deux métiers aux antipodes de celui qu’ils exercent aujourd’hui… quoique...

« Yaël et moi avons toujours voulu expérimenter, observer, inventer. Notre père l’a très vite compris. Pendant les vacances, il nous emmenait avec lui à Verzy, sur la parcelle « Les Courtisols », située aux pieds du Domaine. Il nous avait laissé quelques rangs de vignes pour que nous puissions nous amuser à analyser le sol et apprendre à vendanger les raisins. On a toujours gardé un faible pour cette parcelle qui nous a vue grandir » me confie Jonathan. 

Très vite, le frère et la soeur ont la bougeotte, une envie d’ailleurs pour aller nourrir leur insatiable curiosité. Jonathan part donc faire ses études en Irlande puis décroche sa première expérience pro à Los Angeles. A son retour en France, il enchaîne sur un Master en marketing du vin à Bordeaux… puis repart travailler à New-York pendant 2 ans. Yaël suit une trajectoire complémentaire. Diplômée d’une Business School et d’un Master en stratégie commerciale, elle part elle aussi à New-York pour entamer un V.I.E. 

Les Etats-Unis, eldorado du Champagne ?

Avec des étoiles plein les yeux mais une parfaite lucidité, les enfants terribles de Verzy me partagent leur expérience sur le sol américain. 

La suite de cet article est réservée aux membres Grappers.
Créez un compte gratuitement et rejoignez la communauté dès maintenant.
S'inscrire par email S'inscrire avec Facebook
Vous avez déjà un compte ? Je me connecte