david-faivre-le-vigneron-youtubeur-que-tout-le-monde-s-arrache

David Faivre, le vigneron Youtubeur que tout le monde s'arrache !

18 nov. 2020 • 6 mins

Avis à la communauté Grappers, si vous êtes hyper connectés, il n’a pas pu vous échapper ! Instagram, Facebook, YouTube, LinkedIn, David Faivre c’est LE vigneron digital joignable n’importe où, n’importe quand.

Mention spéciale du Jury au concours « Jeunes Talents du Champagne 2020 », membre actif du « Cercle des Créateurs de Champagnes Confidentiels », il s’est même offert un Live avec la talentueuse Wine Influenceuse Margot Ducancel (Rouge aux Lèvres) et a accueilli, en pleine vendange, Edouard Bergeon, le réalisateur du film poignant « Au nom de la terre » qui vient mettre en lumière le malaise paysan.

Cerise sur le gâteau, Guillaume Canet, acteur principal du film et parrain de la chaine « Cultivons-Nous » lui a même offert les honneurs sur son compte Facebook. En bref, vous l’aurez compris, David Faivre, c’est le vigneron qui monte en Champagne. Cette semaine, à travers une interview exclusive, on vous explique pourquoi.

Il est hyper accessible et va à l’essentiel pour toucher son public

Sa notoriété grandissante n’y changera rien, David incarne la simplicité même. Smartphone à la main, de jour comme de nuit, il se filme avec humilité et humour dans ses aventures quotidiennes pour faire découvrir son métier de vigneron. Pré-taillage, installation d’une parcelle de Pinot Blanc, tracteur, cuverie ou encore souvenirs de déguste, David partage tout avec sa communauté depuis son fief à Belval-sous-Châtillon.

J’ai à cœur de faire connaître mes vins à une clientèle très variée qui n’a pas forcément baignée dans la culture Champagne. Aujourd’hui, les consommateurs sont davantage tournés vers l’expérience, l’émotion et le lien qu’ils tissent avec leur vigneron. Ils sont tout autant sensibles à la personne qu’à la tonalité du discours ou aux vins. Rencontrer son vigneron, échanger avec lui, c’est pour moi la meilleure façon de savoir ce que l’on boit.
David Faivre

Il se démène pour donner vie à ses rêves

Mais au fait David, comment et pourquoi passe-t-on du statut de Récoltant Coopérateur à celui de Récoltant Manipulant ?

Fin 2016, ça ne tournait pas mal dans ma tête. J’ai pris mon courage à deux mains et je suis allé parler à mon père pour lui expliquer mon projet : quitter la coopérative pour produire mes propres vins. Des vins de terroir, faciles d’accès et authentiques. Après un léger blanc, il a compris. Lui aussi a senti le vent tourner et il sait que nous nous sommes engagés dans la bonne direction. Malgré sa pudeur, je pense qu’il est fier de voir son fils réaliser ses rêves. Par contre, je n’imaginais pas que ça me donnerait autant de travail !
David Faivre

Depuis qu’il est revenu sur le Domaine en 2000, David n’a en effet pas chômé pour tout moderniser. A commencer par le vignoble en engageant un virage environnemental drastique. Enherbement, charrue, taille moins longue pour équilibrer la vigueur des vignes, mécanisation de certains travaux du vignoble, le jeune quadra a tout repensé.

Le vignoble est déjà certifié Haute Valeur Environnementale et Viticulture Durable en Champagne ; et depuis janvier dernier, il est même en conversion AB. Pour ses unités de pressurage et de vinification, le Belvatier y est allé plus progressivement et les a construites avec les moyens du bord. Quant à la partie vinification, l’enfant des vignes a tout appris aux côtés d’un œnologue et ami, Richard Dailly. « L’aventure a débuté il y a à peine 4 ans, il y a encore beaucoup à faire pour complètement transformer l’essai. On ne peut pas rêver grand tout de suite même si on aimerait » admet-il.

Pour développer une communication en adéquation avec ses valeurs, David s’est imprégné de ce qui se fait en agriculture.

Il y a des Agri-YouTubers que j’adore suivre. Ils créent un contenu hyper engagé et sont porteurs de messages forts. Je me suis dit qu’il était possible de transposer cette façon de communiquer à notre job pour casser un peu les codes. Vigneron c’est 10 métiers en 1, les consommateurs n’en ont pas toujours conscience. En leur dévoilant notre quotidien et nos différentes casquettes sans filtre, j’espère qu’ils y verront plus clair. La Champagne, ça n’est pas que les grandes Maisons. Il y a beaucoup de petites exploitations qui font un énorme boulot au quotidien pour produire des supers vins à des prix accessibles.
David Faivre

Il est team spirit

David ne s’en cache pas. Il n’en serait pas là sans sa team de rêve (vendangeurs, salariés, famille, fournisseurs) qu’il met d’ailleurs régulièrement en avant. Car c’est bien connu, seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin.

En parallèle, rejoindre le « Cercle des Créateurs de Champagnes Confidentiels », lui a également permis de concrétiser d’autres objectifs : valoriser une AOC commune, mettre en lumière le travail de la vinification sous-bois et grandir au contact d’autres vignerons de talent. Solidaire, il se réjouit d’ailleurs même très régulièrement de leur succès.

Ses vins sont juste canons !

Même si la COVID-19 l’empêche temporairement de recevoir ses visiteurs dans sa salle de dégustation baptisée le « Clocher qui penche », cela ne semble pas arrêter ce bon vivant qui continue d’échanger quotidiennement avec sa communauté pour répondre au mieux à ses attentes : lives Instagram, salons virtuels, boutique en ligne, partenariats, David est sur tous les fronts pour promouvoir ses pépites. Car parlons bien, parlons vin, pour les avoir dégustés, ses Champagnes de terroir sont juste canons.

Nos deux coups de cœur chez Grappers :

• La cuvée emblématique de la Maison : Reflet Naturel

A la dégustation, on comprend immédiatement pourquoi. Un Blanc de Noirs Extra Brut issu de la seule vendange 2017. Une Cuvée mono-cru, mono-cépage (100% Meunier) avec une vinification parcellaire qui vient illustrer son amour du travail bien fait et son souci du détail. « Avec cette Cuvée, on est sur une fine bulle et sur le fruit. C’est un vin frais, joyeux, festif, idéal pour la jeune génération. On peut le déguster sur des fruits de mer ou sur des toasts de saumon fumé autour d’un apéro léger ».

• Les Champs de Romy

A l’image de sa petite fille de 4 ans, cette Cuvée se révèle pleine de surprises. « Le terroir de Belval est ordinairement peuplé de Meunier, le cépage roi de la Vallée de la Marne. Les Champs de Romy offre ici la possibilité au Chardonnay d’exprimer une originalité fruitée sur des notes de fruits exotiques ».

Ah ! Si vous vous posiez la question, David n’est plus un cœur à prendre, et ça je n’y peux rien. Par contre, je n’aurai qu’un conseil à vous donner : foncez le suivre sur les réseaux sans plus tarder et offrez-vous une de ses Cuvées !

Wine & Curious

Le petit kiff du vendredi ?

Sushis autour de la Cuvée Reflet Naturel.

L’autre métier que tu aurais pu exercer ?

Consultant en communication.

Vigneron en 1 mot c’est …..?

Passionnant mais débordant.

Une personnalité qui t’inspire ?

Thierry Marx pour son charisme, sa rigueur et son respect des valeurs.

Ton dernier fou rire pro avec ton équipe ?

Quand on nous demande encore où est passé notre Brut Réserve. Ça fait 5 ans qu’on communique sur les nouveaux vins...

Article rédigé dans le cadre d’un projet pédagogique du Diplôme universitaire Journalisme du vin de l’Institut Georges Chappaz - Université de Reims