l-art-de-l-assemblage-en-champagne

L'Art de l'assemblage en Champagne

23 avr. 2021 • 3 mins

Aujourd’hui nous allons aborder les bases fondamentales du champagne : l’assemblage et par conséquent, les vins de réserve, les crus et les cépages !

L’étape d’assemblage est un art majeur qui intervient lors de l’élaboration des cuvées avec la dégustation des vins clairs. Cette étape se fait généralement entre janvier et juin en fonction des préférences et coutumes de chaque maison et vigneron.

Quand il est question d’assemblage, il est important de bien distinguer ses 3 dimensions.

L’assemblage des cépages

En Champagne, la grande majorité des cuvées sont multi-cépages, donc des assemblages. 7 cépages entrent dans l’appellation Champagne, mais 3 sont majoritairement plantés : Chardonnay, Pinot Noir et Meunier. L’assemblage des cépages permet de créer des contrastes et complexifier les cuvées et peut être par exemple 30% de Chardonnay, 40% Pinot Noir, 30% Meunier.
Si l’on décide de ne pas faire d’assemblage de cépages, alors on parlera de champagne blanc de blancs ou blanc de noirs.

L’assemblage de crus

Le vignoble champenois se divise en 4 grandes zones : Montagne de Reims, Vallée de la Marne, Côte des Blancs, Côte des Bar et comporte 319 crus. Chacun de ces crus, dans chacune de ces zones est unique et a sa propre « personnalité ». Les assembler permet de constituer une palette de possibilités infinies.
Un champagne sans assemblage de crus aura pour but de révéler un terroir, une commune, un lieu-dit, ou encore un clos ou une parcelle.

L’assemblage de différentes vendanges

La grande majorité des champagnes produits sont des bruts sans années (BSA), et comme leur nom l’indique, ces champagnes ne sont pas le fruit d’une seule vendange. Plusieurs années, vendanges, peuvent être assemblées. Cela permet également de maintenir un haut niveau de qualité même lors des années faisant l’objet de conditions climatiques difficiles.
Au contraire, un champagne d’une seule vendange sera un millésime, faisant preuve d’une qualité exceptionnelle, n’ayant pas besoin d’ajout de vins de réserve.
Les vins de réserve sont des vins qui n’ont pas été utilisés pour élaborer les champagnes de l’année. Ils sont donc stockés pour être assemblés avec différents millésimes plus tard, apportant des arômes qui leur sont propres.

Mais ces assemblages n’auraient pas lieu sans l’Homme. C’est grâce à ces assemblages que les maisons producteurs relèvent le défi de créer et conserver un style qui leur est propre au fil des années.