la-champagne-au-dela-des-bulles

La Champagne au-delà des bulles

15 sept. 2020 • 7 mins

La Champagne sort de sa torpeur. Depuis son inscription, en 2015, au patrimoine mondial de l’Unesco, séjours hauts de gamme et activités œnotouristiques foisonnent et renforcent l’intérêt des touristes pour la région.

L’ouverture des vignerons, la création de nouveaux lieux et types d’hébergement, le volontarisme des collectivités, associés à un besoin de structuration, ont favorisé l’attractivité de notre territoire. Une réelle dynamique se met en place autour d’une diversité d’offres et d’expériences.
Philippe Verger
Directeur de l'Office de Tourisme de Reims

La Champagne est en train de muer et elle a su imaginer des expériences uniques, ouvertes à un nombre croissant de visiteurs. De nouvelles offres d’hébergements, à la fois en hôtellerie mais aussi en chambres d’hôtes, voient le jour au profit d’activités connexes liées à la découverte du terroir, de son patrimoine, de ses maisons et vignerons.

Le chef se félicite de l’implication croissante des maisons de Champagne et des vignerons autour d’initiatives différentes et complémentaires, touchant tant à l’exceptionnel – avec des accès privilégiés à des maisons comme Krug ou Dom Pérignon – qu’à la découverte d’artisans-vignerons, fers de lance de leur appellation.

Finalement, l’œnotourisme représente ce que des établissements comme le nôtre, et les autres de Reims et la région, connaissaient déjà sous le terme de tourisme viticole. Finalement, l’œnotourisme représente ce que des établissements comme le nôtre, et les autres de Reims et la région, connaissaient déjà sous le terme de tourisme viticole » déclare Arnaud Lallement, le chef triplement étoilé de l’Assiette Champenoise. « Nous avons une belle région que tout le monde cherche à visiter. Notre tourisme est axé majoritairement sur le vin, dont une partie des visiteurs est très en recherche de nouvelles expériences qualitatives. Il nous faut la gastronomie qui va avec, et la région est plutôt bien achalandée en étoilés.
Arnaud Lallement
Chef triplement étoilé de L'Assiette Champenoise

La Cité des Sacres a vu le nombre de ses visiteurs franchir le cap des 3,5 millions en 2017, un chiffre en nette progression. Certains ont vite compris le potentiel de la ville et de la région. Parmi eux, Céline Songy a ouvert en 2013, en plein cœur de la ville, rue Libergier, la Demeure des Sacres. Cette maison de 1895, en pierre de taille, réunit tous les ingrédients d’une maison d’hôtes haut de gamme. Le City Break Luxury dispose de deux chambres et deux suites, d’un salon d’époque Art Déco et d’un spa récemment aménagé. Dans un cadre unique de centre-ville, où boiseries, miroirs et verrières d’époque sont admirablement mis en exergue, Céline en maîtresse de maison, vous accueille dans cet hôtel particulier ouvert sur un long jardin où il fait bon prendre un copieux petit-déjeuner ou une flûte de champagne.

La suite de cet article est réservée aux membres Grappers.
Créez un compte gratuitement et rejoignez la communauté dès maintenant.
S'inscrire par email S'inscrire avec Facebook
Vous avez déjà un compte ? Je me connecte