le-champagne-qui-vous-va-bien

Le champagne qui vous va bien

27 oct. 2020 • 3 mins

Ou comment choisir le champagne qui vous correspond (quand on boit seul ou que vos acolytes ont le même goût que vous). La question sous jacente qu’il faut se poser est, existe t’il une typologie de champagne qui nous permettrait de retrouver le flacon qui, à coup sur, va nous ravir ? 

Commençons par le commencement

C’est d’ailleurs toujours mieux que de commencer par la fin me direz vous. Tout est affaire de goût et de saveur en fait.

Nous distinguons facilement 4 saveurs : sucré, salé, acide et amer. Pour les vins blancs et le Champagne aussi, mais on va surtout retrouver deux saveurs principales : l’acide et le sucré. 

Mais plutôt que de parler de saveur nous allons parler de sensation, ce qui est plus facile à repérer. L’acidité c’est cette petite sensation de fraicheur, de salivation qui ouvre l’appétit et qui donne envie de croquer la vie les cheveux au vent. Le sucré c’est cette douce sensation de rondeur, de volupté et de réconfort. Cette sensation est plus ou moins la même qu’avec l’alcool comme de la suavité en bouche.

Voilà c’est fait, nous avons déjà deux types de champagnes. L’un qui ravigote et ouvre l’appétit à l’apéritif par exemple, aussi valable pour les nuits étoilées, les matins après une nuit blanche (étoilée ou pas), les plats légers comme les salades fraicheurs, les saveurs marines etc etc. L’autre, que l’on peut imager par « les champagnes au coin du feu », qui sont confortables. On les aime en compagnie d’un poulet, bien élevé de préférence, et même quelques fromages à pâte molle et croûte fleurie (Brie, Chaource).

Le premier est tendu, pointu et, le second plus ample, plus généreux. Bon ça, c’est les bases. 

Comment les reconnaitre à présent ?

On retrouve cette sensation de fraicheur sur les Extra Brut ou Brut Nature, bien souvent faits à partir de chardonnay (dit Blanc de Blancs) et non millésimés. On retrouve cette sensation de volume et de rondeur plus fréquemment sur les Bruts à base de cépage rouge, pinot noir et/ou pinot meunier, dits Blancs de Noirs, tout comme sur les millésimés en général. 

Jusqu’ici tout va bien, mais à force de simplifier on caricature un peu les choses. Allons un peu plus loin.

La suite de cet article est réservée aux membres Grappers.
Créez un compte gratuitement et rejoignez la communauté dès maintenant.
S'inscrire par email S'inscrire avec Facebook
Vous avez déjà un compte ? Je me connecte