le-cycle-de-la-vigne-en-champagne

Le cycle de la vigne en Champagne

1 avr. 2021 • 4 mins
user_profile_image_8
Team Grappers

Chaque étape de la vigne nous offre un spectacle différent de la précédente, à admirer avec plaisir. Découvrez chacune d’elles en détail.

L’année d’une vigne est composée de deux cycles :
Un cycle végétatif, qui s’étend à partir du mois de mars jusqu’à novembre.
Un cycle hivernal, représentant le repos de la vigne, de novembre à mars.

Les Pleurs

Nous sommes en mars, l’hiver laisse sa place au printemps. La vigne se réveille de son cycle hivernal avec le réchauffement des sols et des températures. La sève remonte dans la vigne et vient goutter à l’extrémité des sarments taillés plus tôt dans l’année. Ces gouttes appelées « pleurs » montrent la reprise d’activité du système racinaire.
Selon le terroir et le mode de conduite de la vigne, chaque cep peut perdre entre 0,5L et 5L de sève.

Le Débourrement

Fin mars-début avril, les bourgeons (ou yeux) se développent tout le long des sarments. On trouve à leur extrémité un coton à l’aspect laineux qui protège les futures grappes et feuilles. Ces bourgeons gonflent et finissent par se fendre : c’est le débourrement. Chaque bourgeon donne naissance à un nouveau rameau. Ces nouveaux rameaux sont très sensibles aux gelées printanières.
Une taille tardive peut être pratiquée pour retarder le débourrement, et ainsi éviter des gelées trop fortes.

La Feuillaison

Nous sommes à la fin du mois d’avril, les bourgeons se transforment progressivement et les feuilles commencent à se développer. La première feuille se déroule et s’étale, les suivantes la rejoignent. C’est grâce à ces feuilles que la vigne va pouvoir effectuer sa photosynthèse, étape obligatoire pour se développer et générer son sucre. Ingrédient nécessaire à sa croissance.
La feuillaison est une belle période qui redonne aux vignes et plus largement aux parcelles une fière allure.
Le mois d’avril représente également le début de croissance des rameaux.

La Floraison

Après la feuillaison et la sortie des grappes, vient la floraison. Aux premiers signes de l’été, en mai-juin, c’est le stade d’épanouissement de la fleur : les grappes de fleurs éclosent avec l’aide du soleil et de sa chaleur. Cette étape est courte étant donné qu’elle ne dure en moyenne que 10 jours, mais offre un fabuleux spectacle : chaque grappe rassemble entre 100 et 200 petites fleurs blanches.
Floraison rime avec fécondation : les fleurs libèrent leur pollen pour être fécondées entre elles. C’est une étape importante pour estimer le rendement de l’année.
Une date des vendanges peut également être estimée à partir de cette étape : c’est la règle des 100 jours. 100 jours devraient s’écouler entre la date de demi-floraison et celle de la récolte des raisins.

La Nouaison

En juin, la fleur se fane et tombe : la fécondation a eu lieu. L’ovule fécondé donne naissance à un fruit, j’ai nommé le grain de raisin. Durant cette période, le raisin est ferme et de petite taille.
Cette étape du cycle de la vigne s’appelle la nouaison car quand le grain est complètement apparu, on dit qu’il est noué.

La Véraison

Les raisins ont grandi, la phase de croissance ralentit. Les baies obtiennent leur couleur définitive. C’est la véraison. Le pinot noir et le meunier foncent, le chardonnay devient translucide.
La pulpe du raisin s’enrichit progressivement en sucre mais reste tout de même très acide.
Les grains ne se colorent pas tous en même temps et peuvent donner des grappes étonnantes durant cette étape pouvant durer entre 8 et 15 jours.

La Maturation

Après la véraison vient la maturation. D’août à septembre, cette seconde étape de croissance permet aux raisins d’augmenter en volume, d’accumuler tous les éléments nécessaires pour atteindre une maturité optimale (les minéraux, acides aminés, composés phénoliques, et bien sûr, de sucres). La hausse des sucres va de pair avec une baisse des acides. Lorsque tous ces éléments sont au maximum, la maturité est atteinte et les vendanges peuvent alors commencer. La question est : va-t-on millésimer ou non ?
On observe qu’un été plus frais engendrera des raisins plus acides.

Repos végétatif

Après les vendanges, les vignes retrouvent le calme. A partir de novembre, les parcelles s’habillent de couleurs chaudes : les feuilles prennent des tons jaunes, dorés, rouges. Elles sèchent progressivement et tombent. C’est le début du cycle hivernal, la sève rejoint le tronc et les racines, en hibernation jusqu’en mars.

La Taille

Comme évoqué pour l’étape des pleurs, les vignes sont taillées en février avant leur réveil du cycle hivernal. Cette étape importante permet de réguler la production de raisins en quantité et en qualité. La suppression de sarments permet de concentrer la sève dans moins de grappes et de raisins, les rendant ainsi plus gouteux.

Vous l’aurez compris, chaque étape est importante pour produire chaque année les meilleurs raisins possibles. Ensuite, une fois les jus récupérés, vient l’élaboration du champagne, que vous pouvez découvrir ici.