le-musee-du-vin-de-champagne-et-d-archeologie-regionale-ouvre-ses-portes

Le musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale ouvre ses portes !

26 mai 2021 • 4 mins
user_profile_image_338
Team Grappers

Samedi 29 mai, le Musée du vin de Champagne et d’Archéologie, à Épernay, ouvre pour la première fois ses portes au public. Vous pourrez y admirer une collection de plus de 80 000 pièces régionales archéologiques et 6 000 pièces consacrées à l’histoire du champagne, exposées dans le magnifique Château Perrier, situé dans la prestigieuse et luxueuse Avenue de Champagne. 

Le Château Perrier

Les travaux de construction du Château Perrier ont commencé en 1852 et se sont achevés en 1857. C’est l’architecte sparnacien Pierre-Eugène Cordier qui a construit ce superbe bâtiment, dont l’architecture s’inspire de la Renaissance française et du style de Louis XIII. Le Château est à la fois un lieu de résidence, de réception et de production du champagne. Bien que Charles Perrier et son épouse aient emménagé dedans en 1856, le Château est dédié au patrimoine et à la culture depuis 1947.

La visite du musée

Le musée est réparti sur trois niveaux, avec un parcours de découverte qui s’articule autour de quatre pôles, tous reliés par un fil conducteur : la craie, petit clin d’œil au sous-sol calcaire de la Champagne. 

Le premier pôle : la formation du paysage et du sous-sol crayeux champenois

Au rez-de-chaussée, la visite commence par les salles consacrées à l’histoire de la géologie. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir la formation du paysage champenois et les richesses paléontologiques du sous-sol. Dans cette section, le visiteur découvre comment la mer et les lagunes se sont succédés pendant des millions d’années, donnant ainsi naissance au paysage et au sous-sol crayeux de la Champagne. C’est également l’occasion de découvrir les espèces animales qui peuplaient la région lorsqu’elle était recouverte par une mer tropicale.

Le deuxième pôle : l’histoire de l’implantation des Hommes en Champagne

Le second étage est dédié à l’archéologie. Les visiteurs découvrent des collections archéologiques sur l’histoire de l’implantation des hommes en Champagne, de la Préhistoire au début du Moyen-Âge. Des casques de réalité virtuelle sont disponibles pour observer l’intérieur d’un hypogée, une grotte creusée à même la craie, qui servait autrefois de tombeau. 

Le troisième pôle : l’histoire du vin de Champagne 

Le premier étage se concentre sur le vin de Champagne, sur son élaboration, mais pas que ! Eh oui, le musée met aussi en relief toutes les dimensions sociales, économiques, culturelles et sensorielles du vin. Découvrez son histoire grâce aux bornes numériques, aux photos et aux maquettes qui parcourent l’étage. Certaines machines, comme la machine à remuer, peuvent être manipulées par les visiteurs.

Le quatrième pôle : un hommage aux mécènes de la fin du 19e siècle et de la Belle Époque

Les visiteurs termineront la visite du musée par un hommage aux collectionneurs et mécènes du XIXe siècle et de la Belle Époque, fondateurs du musée. Cette section se veut être conçue comme un cabinet de curiosités, dans laquelle peintures, sculptures, mobilier, objets d’arts décoratifs et collections extra-européennes y sont présentées.

Quant au jardin, à l’anglaise, du musée, il est la parfaite image du luxe du champagne avec son bassin creusé dans lequel vient se refléter le Château. Malgré tout, le jardin est une véritable ode à la détente dans laquelle les visiteurs peuvent flâner et admirer la végétation.

Des évènements sont prévus tout au long de l’année, comme la nuit des musées, des conférences et des visites guidées, et pour les plus jeunes des ateliers sont aussi mis en place.

Une billetterie en ligne sera mise en place pour acheter les tickets, s’il n’est pas obligatoire de réserver en ligne, il est fortement conseillé de le faire !

Alors, une balade au Château Perrier pour en prendre les yeux et en apprendre davantage sur le champagne ça vous tente ?