le-muselet-a-trois-branches-l-invention-qui-nous-retire-un-fil-a-la-patte

Le muselet à trois branches, l’invention qui nous retire un fil à la patte

19 mars 2021 • 2 mins
user_profile_image_338
Team Grappers

Faites sauter les bouchons, c’est la révolution dans le monde du Champagne ! Il y a quelques années, le vigneron aubois Pierre-Éric Jolly a mis au point le muselet à trois pattes, aussi appelé muselet Y. On vous en dit un peu plus sur cette jolie invention. 

En 1844, Adolphe Jacquesson, négociant à Châlons-en-Champagne, imagine les premiers muselets en fil de fer pour maintenir les bouchons en liège des bouteilles de Champagne. Depuis, le muselet n’a pas évolué, du moins, jusqu’à ce que Pierre-Éric Jolly décide que du changement devait s’imposer.

Le vigneron a mis cinq ans pour mettre au point le muselet à trois branches, ou le Muselet Y comme il l’appelle. Ce muselet, accompagné d’une capsule en plastique spécial ou en carbone pur est très novateur, permet d’économiser plus de 41% de fil et 92% d’énergie par rapport à un muselet classique en métal. Si toute la Champagne adopte ce système, 105 000km de fil seraient économisés par an, soit 2.5 fois le tour de la Terre !

En 2013, la Maison Mélan-Moutet, dont le siège est implanté à Reims, et spécialiste du bouchage alimentaire, a repris les brevets afin d’industrialiser le système pour le proposer sur l’ensemble du marché. L’entreprise baptise cette innovation le Muselet Yo, en référence à la plaque en plastique en forme de Y qui maintenait son sommet à l’origine, mais qui a finalement disparu, et en référence à la génération Y, plus concernée par l’environnement, donc par la réduction des emballages. Le muselet Yo réduit ainsi de 15 à 20% le poids d’un muselet classique.

Et vous, vous en pensez quoi du Muselet Yo ?