un-verre-avec-garance-thienot-et-speedy-graphito

Un verre avec Garance Thiénot et Speedy Graphito

17 sept. 2020 • 5 mins

Journée printanière ensoleillée, cadre convivial, magnum de champagne au frais... Garance Thiénot et Speedy Graphito s’étaient donnés rendez-vous dans la cour du bar rémois “Le Clos“, à l'invitation du philosophe Gérard Lemarié.

Première gorgée de champagne

Piquant la langue et un peu acide, c’est ce qu’a ressenti Speedy Graphito en avalant sa première gorgée de champagne. Il avait une douzaine d’années et c’était à la communion de sa sœur aînée. À événement exceptionnel, boisson exceptionnelle ! Sa rareté dans la famille lui confère une aura de luxe à laquelle s’ajoute la notion de transgression. Car seuls les adultes avaient droit au champagne.

Le regard empreint d’une légère malice, il se remémore le frisson qui l’a parcouru : « J’avais l’impression de boire une boisson interdite ». Comme il se plaît à le raconter, Speedy a changé de statut en buvant sa première coupe. Tels les enfants de certaines tribus qui prennent les armes pour leur première chasse, avoir le droit de boire de ce nectar sacré l’a fait basculer dans le monde des adultes.

La partie de chasse de Garance Thiénot n’avait pas pour décor la savane mais la Champagne, sa région natale. À l’issue de la battue, un repas durant lequel la petite fille et ses cousins s’amusaient à finir les flûtes de leurs parents, en cachette, parce que c’est bien plus savoureux ! Les bulles qui piquent la langue à la première gorgée, Garance a dû, elle aussi, les sentir. Mais elle ne s’en souvient plus très bien car dans sa famille, le champagne ne se boit pas uniquement lors de célébrations. Pour autant, elle a toujours eu conscience d’être une privilégiée en baignant dans cet univers.

Destinées croisées

Être artiste, Speedy Graphito le portait en lui depuis son plus jeune âge. « Le premier dessin que j’ai fait, c’était à la maternelle, à l’heure de la sieste. Je l’ai toujours », évoque-t-il de sa voix douce.

La vocation de Garance est moins évidente. Si dans certaines familles champenoises, on trempe les lèvres des nouveau-nés dans le précieux élixir pour qu’ils en soient immédiatement imprégnés, il n’en a pas été ainsi chez les Thiénot. Garance a tracé son propre chemin. Dotée d’un bon coup de crayon, elle se rêve artiste… Toutefois, de dégustation en dégustation, les sensations qu’invoque chez elle le champagne s’affinent, et peu à peu le puzzle prend forme. « Certes, j’ai très vite aimé le champagne parce que mon père m’en a toujours parlé – c’est lié à mon émotionnel –, mais j’ai compris que mon destin était dans le champagne au fur et à mesure », dit-elle. Le champagne, oui, mais en gardant sa fibre artistique… 

Par son punch et sa fraîcheur, Speedy incarne parfaitement le Nouveau souffle qui traverse notre maison !
Garance Thiénot

Rencontre effervescente

C’est parce que la maison Thiénot est jeune que Garance veut s’adresser aux plus jeunes ! Faire appel à un artiste contemporain tombe donc sous le sens. Qui plus est, cela reste assez exceptionnel dans le monde du champagne. Bousculer les codes établis, d’accord, mais hors de question de céder à la facilité. La rencontre devra susciter l’émotion et ouvrir les portes de l’imagination. Entre Garance et Speedy, c’est exactement ce qui se passe. Dès leur premier rendez-vous, la magie opère. « On s’écoutait, on parlait le même langage », disent-ils en chœur. Plus Garance lui raconte l’histoire de la maison et évoque le futur, plus Speedy a des images en tête. Audacieuse, la jeune femme lui laisse carte blanche. Une seule contrainte : que ce soit joyeux, festif et ludique !

Sensation de dégustation

Tout en fleurs, couleurs, personnages et mots cachés, la “bouteille Speedy Graphito“ en impose. « Elle est multicouches, cela rappelle l’effervescence des bulles de champagne », explique l’artiste. Si l’on y retrouve sa patte, la bouteille a son identité propre, preuve que Speedy s’est approprié la cuvée. D’ailleurs, le champagne n’a plus tout à fait le même goût depuis qu’il y a mis du sien… Les univers du champagne et de l’art contemporain se sont rencontrés. Le pari lancé par Garance était osé mais le résultat a surpassé ses espérances. 

Grâce au magnum symbole du partage et de la collection, on peut atteindre ceux qui ne seraient jamais allés voir une exposition d'art contemporain.
Speedy Graphito

L’histoire n’est pas finie…

Forte de ce succès, Garance aurait pu s’adresser à un autre artiste et décliner l’opération à l’infini. Mais fidèle à ses valeurs, elle veut inscrire cet échange dans le temps. Et puis, « c’est Speedy et personne d’autre, car il a gardé son âme d’enfant. Il est ludique, joyeux. Il a un côté pur. Une belle complicité nous unit ». Guidé par le plaisir, ce dernier accepte volontiers de renouveler l’expérience. Chaque édition qui paraît est limitée. Cela confère au projet une préciosité chère au cœur des deux partenaires. « C’est vrai que 3 000 bouteilles c’est peu, mais c’est 3 000 œuvres ! », rappelle Garance. Partage, émotion, création, chaque gorgée nous raconte l’histoire qu’écrivent ensemble Garance Thiénot et Speedy Graphito. Dans et sur la bouteille, c’est la promesse d’une effervescence qui continuera de mettre tous nos sens en éveil.