veuve-clicquot-et-yayoi-kusama-la-rencontre-de-deux-grandes-dames

Veuve Clicquot et Yayoi Kusama : la rencontre de deux grandes dames

27 oct. 2020 • 2 mins
user_profile_image_2
Digital & Sales Manager

Son jaune iconique, son célèbre blason et ses créations à contre-courant… La réputation de Veuve Clicquot n’est plus à faire. Cette année, la Maison signe une nouvelle collaboration avec l’artiste japonaise Yayoi Kusama, qui a imaginé une création aussi unique qu’originale pour la Grande Dame 2012.

Très engagée auprès des femmes, la Maison Clicquot a encore frappé fort en laissant carte blanche à Yayoi Kusama. Entre ses mains, l’étui et l’étiquette se parent de pois et de fleurs, des symboles récurrents dans l’œuvre de l’artiste.

Yayoi Kusama n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà collaboré avec la Maison en 2006, en revisitant l’emblématique portrait de Barbe Nicole Ponsardin, connue comme « la grande dame de la Champagne ». Elle réitère l’exploit en 2020, en proposant une collaboration haute en couleurs, à l’image du grain de folie propre à Veuve Clicquot.

En plus des bouteilles, l’artiste a imaginé "My Heart that Blooms in the Darkness of the Night", une pièce qui s’inscrit dans la continuité de son œuvre "Flowers that Bloom at Midnight", pour habiller une série limitée de 100 magnums.

S’inscrivant dans un esprit toujours plus visionnaire et décalé, la Maison n’en oublie pas la qualité de ces Champagnes. La Grande Dame, ode au Pinot Noir tant apprécié de la Veuve Clicquot, est aussi sublimé à travers cette cuvée, qui révèle l’expression et l’intensité d’un millésime exceptionnel.