vigneron-nouvelle-generation-4-maxime-mansard

Vigneron Nouvelle Génération #4 : Maxime Mansard

24 févr. 2021 • 5 mins
user_profile_image_2
Digital & Sales Manager

La Champagne se rajeunit ! Depuis quelques années, on assiste à une transition générationnelle : les enfants de vignerons s’impliquent de plus en plus dans la gestion des domaines familiaux. Plus concernée par l’environnement, branchée marketing et réseaux sociaux… Place à la nouvelle génération !

Pour ce quatrième épisode de « Vigneron Nouvelle Génération », nous avons pris la direction de la Vallée de la Marne pour rencontrer Maxime Mansard, vigneron innovant et plein de ressources, aujourd’hui à la tête du vignoble familial.

Retour aux sources

L’histoire viticole de la famille Mansard remonte à plus d’un siècle. Installé au cœur de la Vallée de la Marne, à Cerseuil et à Épernay, le domaine s’étend sur 24 hectares. Très attaché à l’héritage familial, Maxime s’efforce de ne conserver que le meilleur dans ses vins. Et cela porte ses fruits.

Pour mieux comprendre ce qui anime Maxime, il faut remonter quelques années en arrière à l'époque ou Son père Gilles, alors négociant à Épernay, développe les ventes de Champagne jusqu’à atteindre 1,8 million de bouteilles par an dont 70 % des ventes à l'export.

Après avoir accompagné son père pendant deux ans, Maxime s’envole pour l’Afrique du Sud, où il souhaite explorer de nouveaux horizons, avant de revenir à Cerseuil et de s’atteler au renouveau de la Maison. Maxime décide alors de reprendre le domaine familial et de reconstruire la marque. Une nouvelle page du livre se tourne. Exit les millions de bouteilles, il décide de réduire les quantités vendues et de ne sélectionner que les meilleures parcelles dans la production de ses vins.

En rentrant d’Afrique du Sud, je voulais donner un nouveau souffle au domaine. Mon frère et moi avons recréé la marque Champagne Mansard et développé notre seconde marque, Champagne Achille Princier. Nous sommes complètement repartis de zéro et avons laissé le négoce derrière nous. Toute la production est à présent issue de notre domaine. Nous voulons valoriser notre travail de récoltant-manipulant, en nous attachant davantage à la qualité des vins et en produisant des quantités plus confidentielles.
Maxime Mansard

Le déclic « Sabrage »

Pour se différencier et toucher une cible de Champagne Lovers différente, Maxime décide de se lancer dans un projet gargantuesque qui donnera naissance à la cuvée « Sabrage ».

Sabrage est d’abord un hommage à mon arrière-grand-père, Arsène Baillet, fait prisonnier à Dunkerque lors de la Seconde Guerre Mondiale. Lorsqu’il est rentré à Cerseuil, en 1944, il a marqué les esprits de la famille et du village. Tellement heureux d’avoir été libéré, il s’est servi de son sabre de cavalerie - que je conserve encore aujourd’hui – pour sabrer l’un de ses plus beaux flacons : un millésime de 1929, qui est l’un des plus grands millésimes du siècle dernier. Je souhaitais donc lui faire honneur en créant quelque chose autour du sabrage.
Mais le déclic, celui qui m’a permis de concrétiser le projet, je l’ai eu grâce à Rafael Nadal…
Maxime Mansard

Maxime est passionné de tennis. En 2015, il assiste aux préparations de Wimbledon à Londres et sabre une bouteille pour l’avant-match de Rafael Nadal. Une première sur un court de tennis. « Tu devrais sabrer autant de bouteilles que j’ai pu frapper de balles jaunes », lui dit alors l’illustre champion.

La machine est lancée. En rentrant, Maxime veut continuer à transmettre l’émotion ressentie à Londres. Il s’attelle à la création de « Sabrage » et, après plusieurs années de travail et de réflexion, le coffret voit enfin le jour.

Vivre le Champagne autrement

Maxime souhaite faire « vivre le Champagne autrement » à ses consommateurs. C’est d’ailleurs le slogan qu’il a choisi pour « Sabrage ». Le coffret qu’il a imaginé se compose d’une bouteille, d’un sabre et d’une lanière de sécurité. En somme, tout l’attirail pour maîtriser le sabrage à la perfection !

Aujourd’hui, dans le métier de vigneron, on est obligé de se réinventer continuellement et d’innover. C’est ce que j’ai voulu faire avec « Sabrage », en proposant une véritable expérience à mes clients. Le but est de rendre le sabrage accessible à tous.
Maxime Mansard

Deux innovations ont été nécessaires pour faciliter et moderniser la technique du sabrage. La première est la ligne secrète présente sur le côté de la bouteille. Elle se situe sur la couture du verre, endroit précis à suivre pour sabrer correctement. Vous y trouverez même une petite note personnelle made by Maxime : « cette ligne secrète guidera votre sabre pour un sabrage parfait ».

La seconde est une visioconférence interactive d’une vingtaine de minutes, comprise dans l’achat du coffret à réserver ici. Pendant ces 20 minutes, Maxime accompagne ses clients, les prépare au sabrage ou leur apprend à sabrer en direct : « je suis là pour les accompagner, leur répondre et créer une vraie relation avec eux » dit-il.

Une fois la bouteille sabrée, il ne reste plus qu’à déguster le Champagne ! Sélection minutieuse de 4 parcelles de vieillies vignes, « Sabrage » est un assemblage de 45% de Chardonnay, 30% de Pinot Noir et de 25% de Meunier. Idéal pour l’apéritif, on apprécie sa fraîcheur, sa légèreté et sa finesse.

Le coffret est au prix de 138 € TTC, livraison incluse. Et petit tips si vous êtes de passage en Champagne : le coffret est vendu 120€ TTC directement à la propriété. Alors, si vous rêvez de sabrer votre Champagne avec classe, si vous souhaitez impressionner vos convives ou faire plaisir à un ami avec un cadeau original, ce coffret est fait pour vous !

Sous le signe d’Épicure

Maxime, vigneron novateur et ambitieux, nous a accordé un dernier moment, au cours duquel il nous parle de ses passions et nous partage quelques souvenirs.

Quel grapper es-tu ?

Je suis à la fois épicurien et découvreur. J’aime partager de bons moments avec amis autour d’une bonne bouteille et de jolis accords mets et vin. J’aime aussi voyager, découvrir et faire découvrir de nouvelles choses.

As-tu une anecdote à nous raconter sur « Sabrage » ?

Il y a quelques temps, j’ai accompagné l’ancien joueur de tennis Greg Rusedski, finaliste de l'US Open en 1997, pour réaliser un sabrage. Ça lui a tellement plu qu’il m’a proposé de d’échanger quelques balles avec lui. J’en garde un très bon souvenir !

Quelle est la prochaine personne à qui tu souhaiterais apprendre le sabrage ?

J’aimerais faire sabrer un golfeur, comme Tiger Woods par exemple. Nous participons à de nombreux événements sportifs, comme le British Open par exemple. Alors, un jour peut-être..!

Quelle est ta passion en dehors du Champagne ?

Je suis un passionné de cuisine et de gastronomie. Plus jeune, j’aurais voulu en faire mon métier, mais le Champagne m’a rattrapé.

Quel est ton accord met et Champagne Mansard préféré ?

Un poisson… Un filet de bar sauce hollandaise avec la cuvée Mansard Ancestral Brut pour un mariage parfait.

Où pourrions-nous te rencontrer ?

J’ai quelques endroits fétiches, à Reims. L’été, j’aime profiter de la terrasse du Clos pour boire un verre ou de celle du Bar La Paix pour un bon cocktail. Et pour déguster du vin, direction Le Wine Bar !

La nouvelle génération de vignerons fait définitivement souffler un vent de fraîcheur sur la Champagne. Une génération pleine d’idées et de ressources, toujours prête à innover et à se challenger. En somme, une génération à suivre…