vigneron-nouvelle-generation-5-elise-bougy

Vigneron Nouvelle Génération #5 : Élise Bougy

16 déc. 2021 • 5 mins
user_profile_image_2
Digital & Sales Manager

La Champagne se rajeunit ! Depuis quelques années, on assiste à une transition générationnelle : les enfants de vignerons s’impliquent de plus en plus dans la gestion des domaines familiaux. Plus concernée par l’environnement, branchée marketing et réseaux sociaux… Place à la nouvelle génération !

Si vous êtes à la pointe de l’actu Champagne, vous n’avez pas pu passer à côté d’Élise Bougy. Ces derniers temps, on ne parle que d’elle et pour cause ! Agent commerciale pour les plus grands domaines viticoles français, vigneronne, artisane et personnalité montante des réseaux sociaux… Élise a plus d’une corde à son arc. Ce nouvel épisode de « Vigneron Nouvelle Génération » nous emmène du côté des Mesneux à la rencontre d’une vigneronne hyperactive et hyperartiste.

Une ambition sans modération 

Champenoise pure souche, Élise a grandi au sein du domaine familial, au cœur de la petite Montagne de Reims. Le quotidien de la vigne, elle l’apprend aux côtés de sa grand-mère, qui lui enseigne les rudiments du métier. Mais ce qu’Élise préfère, c’est incontestablement les moments de partage, de fête et de fédération. Déjà, elle explore son futur terrain de jeu avec audace et développe sa passion du vin.

Cependant, elle nous confie que la reprise du domaine n’a pas toujours été une vocation pour elle. A 20 ans à peine, elle se lance dans l’entreprenariat – mais toujours dans le vin, les chiens ne font pas des chats ! – et monte son agence commerciale, Les Bouchons d’Élise. Elle ne tardera d’ailleurs pas à se faire une place de choix dans le milieu en représentant les plus grands noms à travers la France, comme Nicolas Rossignol, le Domaine de la Soufrandière, Sylvain Pataille ou encore Isabel Ferrando… Rien que ça !

« J’ai grandi dans un milieu de paysans vignerons et artisans. Lorsque je suis revenue vivre en Champagne pour reprendre le domaine familial, j’ai souhaité y apporter mon petit bouleversement… J’ai voulu être artisane, artiste et vigneronne. Eh oui, dans cet ordre ! »
Elise Bougy

Après quelques années, les épreuves de la vie la ramènent à ses racines. Et c’est ici que l’histoire champenoise d’Élise prend son envol…

Création de sa marque entre art et folie 

De retour sur le domaine, Elise fait perdurer l’entreprise familiale mais prépare aussi la sortie de ses propres vins. Un projet qui ne s’avère pas de tout repos. Elise apprend auprès de ses potes vignerons comme Alexandre Chartogne, Delphine Boulard ou encore Cyril Bonnet, chez qui elle fait même ses premières vendanges.

Elle lance sa marque le 11 juin 2021. Dotés d’un packaging très artistique qui lui ressemble, ses champagnes valent le détour, croyez-moi ! S’ensuit une notoriété fulgurante, qu’elle n’explique pas vraiment, si ce n’est par le mérite et ses valeurs qui la portent depuis toujours.

« Pour moi, il est important de respecter la terre, de bien la transmettre aux générations futures et, en même temps, de se faire plaisir, vinifier selon ses envies en alliant tradition et terroir avec une petite touche moderne. »
Elise Bougy

Aujourd’hui, Elise est une vigneronne reconnue qui continue d’œuvrer pour ce qui lui est cher. Portée par ses valeurs et ses ambitions, elle souhaite porter sa marque vers toujours plus d’excellence, sans oublier d’y apporter son petit grain de folie.

Détermination et liberté : l'assemblage qui mène droit au succès 

Vous l’aurez compris, Elise Bougy est une sacrée personnalité ! Artiste revendiquée, elle a récemment remporté le prix Elle des artisane, catégorie Métiers du Palais.

« Je me souviendrai de cette soirée à la fondation Louis Vuitton, avec une exposition incroyable de la collection d’art des frères Morozov. Une des plus belles expositions auxquelles j’ai pu assister. Ce sont les plus gros détenteurs de Sézane, de Gaughin, de Monnet. C’était fou pour une passionnée d’art comme moi ! »
Elise Bougy

Cette récompense, elle la voit comme une opportunité de démocratiser le métier de vigneronne et de pousser d’autres femmes passionnées à se sentir libres de faire ce qui les passionnent. La liberté, c’est son leitmotiv justement ! Élise veut être libre de faire ce dont elle a envie avec son terroir et produire des vins qui retranscrivent sa personnalité.

Si vous connaissez un peu les arcanes du tarot divinatoire – par curiosité, je vous invite à aller voir, j’ai moi-même passé des heures à chercher lequel me correspondait le mieux ! – sachez qu’Elise s’identifie à l’Hermite*. C’est une passeuse de messages. Ce qu’elle veut transmettre ? La liberté de se construire soi-même.

*Dans le tarot divinatoire, l’Hermite est la 9ème lame. Il représente la connaissance, la quête du savoir et la continuité des choses, la transmission.

Portrait champenois d'une wondervigneronne 

Pour un dernier moment avec elle, Elise s’est prêtée à la maintenant traditionnelle interview de notre série #VNG ! On vous laisse découvrir ses réponses…

Quelle est ta cuvée préférée ? Un plat pour l’accompagner ? 

J’adore manger. Je dirais Gris Blanc de Cyril Bonnet, un coteau blanc de vieux cépages que j’accompagnerais avec des gyozas.

Ton moment idéal pour boire une coupe ?

A midi et demi, le samedi. Je ne travaille pas, je profite avec les copains.

Un vigneron que tu admires ?

Jérôme Bretaudeau pour son Ouverture du Cœur.

Ta prochaine cuvée ?

Je vous laisse deviner ! Mon premier se situe entre le rouge et le blanc, mon second est sans bulles et mon dernier voit la vie en…

Vous l’aurez compris, la prochaine cuvée d’Elise sera un Coteaux Champenois Rosé. On vous donne rendez-vous dans 6 mois pour la découvrir !

Quel type de grapper es-tu ? 

Je dirais que je suis 25% de chaque : épicurienne car j’aime manger, dégustatrice car j’adore découvrir de nouvelles cuvées, découvreuse car j’apprécie faire des tours dans les vignes et esthète car je collectionne les vins.

Où te rencontrer ?

Au domaine, où dans les bars et restos de Reims… Je vous laisse chercher !

Ta passion en dehors du champagne ?

Voyager et lire. J’en profite pour vous conseiller quelques-unes de mes dernières lectures :

- Les Papillons de Barcella
- Trois de Valérie Perrin
- Vigneronne de Laure Gasparotto
- Vernon Sulbutex de Virginie Despentes

La nouvelle génération de vignerons fait définitivement souffler un vent de fraîcheur sur la Champagne. Une génération pleine d’idées et de ressources, toujours prête à innover et à se challenger. En somme, une génération à suivre…