Un jour avec Frédéric Savart

Simplicité, bonne humeur et amour du terroir… Je crois que c’est ce qui caractérise le mieux Frédéric Savart. Vigneron à Ecueil, petite Montagne de Reims, Frédéric (appelons-le Fred) se décrit comme un « créateur de cuvées, activateur de sensations ».
Alors, suivez-nous pour découvrir cela !

A l’image de notre hôte du jour, l’accueil est chaleureux. Nous arrivons chez lui de bon matin, et directement, ce passionné nous emmène sur l’une de ses parcelles, non loin du domaine.

Direction la parcelle « Les Noues », plantée 100% pinot noir. Fred nous parle alors de sa vision du terroir et du vin.

« Ma vision, c’est de pouvoir transcrire un sol, un sous-sol, un village, un cépage. Le terroir est essentiel, on l’avait, je pense, oublié ici en Champagne »
Frédéric Savart
Vigneron

Et on ressent cet amour du terroir, le travail apporté au sol et à la terre. C’est rare de sentir une terre si meuble sous ses pieds dans une vigne ! On s’enfonce (ok le mot est un peu fort, mais c’est pour vous montrer l’effet produit) à chaque pas. Le sol est bel et bien vivant.

Ce jour-là, le vent est frais et puissant, mais nous passons un super moment, authentique et enrichissant. Fred nous apprend pourquoi cette terre est si souple et malléable : le sol est travaillé de façon à faire plonger les racines pour exprimer le côté terroir et produire des vins de sous-sol.  

De retour au domaine, nous allons en cuverie, passage obligé pour comprendre la philosophie vin Savart. L’envie de Fred étant de conserver l’essence même des raisins pour produire des vins aromatiques, singuliers et identitaires.

Nous dégustons la cuvée des Noues. Oui, soyons cohérents !
Issu d’une seule parcelle, ce premier millésime en 2015 est le reflet du style Savart : « des vins moins interventionnistes mais avec une qualité supérieure ». En effet, ces pinots noirs, des pinots fins, sont des raisins d’une grande saveur. La nature s’exprime, l’émotion est au rendez-vous.   

12h30 sonne, il est temps de faire une pause.

Fred a convié ses amis vignerons et restaurateurs pour le déjeuner. Nous voyons arriver Arnaud Lallement de L’Assiette Champenoise, Stéphane Arion du Glue Pot, Alexandre Chartogne du Champagne Chartogne-Taillet et Philippe Lentrebecq de Vins Identitaires.

Le ton est vite donné. Dégustations de bons vins et bon gueuleton sont de mise. Entouré de bons vivants et de passionnés tout comme lui, les discussions autour des vins et de la Champagne vont bon train. C’est à celui qui découvrira le vigneron ou l’appellation qui se trouvera derrière ces vins servis à l’aveugle !  

Ce groupe d’amis, ce sont des personnes qui ont toutes la même philosophie que notre hôte vigneron. Des ambassadeurs du et de la Champagne, qui aiment partager, partager et encore partager. 

Si on doit retenir quelque chose de cette journée, c’est bel et bien ce mot ! Partage et terroir guident ce vigneron attachant et captivant.

Merci à toi Fred !